Carte Sonore de (mon) Genève

par Balam Ronan – https://balamronan.net/

Le projet Carte Sonore de (mon) Genève est une carte de mon expérience sonore de la vie à Genève, principalement durant la période estivale. C’est une carte que je construisais à mesure que je connaissais Genève. De nombreux endroits que j’ai enregistrés sont des endroits où je me suis rendu pour la première fois. C’est une carte subjective -l’expérience sonore d’une ville peut varier considérablement d’une personne à l’autre, car chaque personne écoute et vit la ville à sa manière- et incomplète -beaucoup d’autres endroits pourrait être ajouté à la carte, bien que la carte continuera à s’agrandir aussi longtemps que j’habiterai à Genève-. Cependant, je pense que malgré tout, c’est un projet qui peut contribuer, à travers l’enregistrement de différents paysages sonores, à écouter la ville de Genève, à la percevoir et à la connaître à travers ses sons et ses bruits, grâce à une écoute attentive de ses différents endroits, et surtout ses différentes personnes.

 

Pourquoi travailler avec des bruits et des sons? Pourquoi parler de l’écoute? Pourquoi enregistrer des paysages sonores? Pourquoi faire une carte sonore?

Parce que les sons nous apportent des souvenirs et des émotions, ils nous aident à communiquer, à nous situer dans l’espace, le temps et le contexte où nous sommes.

Parce qu’ils nous aident à connaître les endroits où nous nous trouvons et ainsi que les autres personnes.

Parce que notre vie est intimement liée aux sons, ils sont nécessaires à notre vie, même si nous n’en sommes pas toujours conscients.

Parce que le paysage sonore est le résultat de caractéristiques biologiques, géographiques, physiques, sociales, culturelles, économiques, politiques, technologiques, de la population … Le paysage sonore peut être défini comme l’ensemble des sons et des bruits d’un lieu produit (intentionnellement ou pas) à travers ses caractéristiques physiques et sociales.

Parce que l’écoute attentive de notre paysage sonore nous aide à décrire et à interpréter notre contexte.

Parce qu’il y a des sons, des paysages sonores que nous pouvons reconnaître, avec lesquels nous pouvons nous identifier ; les voix de notre famille et amis, diverses musiques, les sons de notre maison, de notre quartier, de notre école, etc. Il y a beaucoup de sons qui font partie de notre vie quotidienne.

Parce que les sons changent tout au long de la journée, de la semaine, de la saison, à travers les années, je trouve intéressant de les enregistrer et de les archiver.

Parce que les sons peuvent être les signes de la présence d’autres personnes.

Parce que penser aux sons, c’est penser à la vie.

Parce qu’écouter c’est s’ouvrir au monde.

Parce que j’espère décrire, refléter et réfléchir sur notre environnement, notre contexte, nos personnes et nous-mêmes, à travers l’écoute et les sons qui nous entourent.

 

Bibliographie

– Amphoux, Pascal (2003). L’Identité sonore urbaine. Une aproche méthodologique croisée. In: G. Moser & K. Weiss (ed.) Espaces de vie: aspects de la relation hommeenvironnement. Paris: Armand Colin. P.
– Atienza, Ricardo. Ambientes sonoros urbanos: la identidad sonora. Modos de Permanencia y Variación de una configuración urbana. I Encuentro Iberoamericano sobre Paisajes Sonoros. 12-15 Junio 2007, Madrid, España. Obtenu dans le lien:
http://doc.cresson.grenoble.archi.fr/doc_num.php?explnum_id=93 (Consulté le 19/11/17).
– Atienza, Ricardo. Identidad sonora urbana: tiempo, sonido y proyecto urbano. In: Les 4èmes Journées Européennes de la Recherche Architecturale et Urbaine EURAU’08: Paysage Culturel, 16-19 Janvier 2008, Madrid, Espagne. Obtenu dans le lien:
https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00379907/document (Consulté le 19/11/17).
– Augoyard, Jean-François. Les pratiques d’habiter a travers les phénomènes sonores – Contribution a une critique de l’habitat. ESA Paris, 1978. Obtenu dans le lien:
http://doc.cresson.grenoble.archi.fr/doc_num.php?explnum_id=1108 (Consulté le 19/11/17).
– Battesti, Vincent. “Ambiances sonores du Caire – Proposer une anthropologie des environnements sonores”. Les cahiers du Gerhico. 13, Accords et à cris, Études pluridisciplinaires sur la sonorité (Journée d’études, Poitiers, déc. (2009) 35-49. Obtenu dans le lien:
https://hal-mnhn.archives-ouvertes.fr/halshs-00341934/document (Consulté le 19/11/17).
– Beauchant, Chloë M. Paysages(s) sonore(s) – Perception et usages de l’espace urbain à Mexico. Obtenu dans le lien:
http://chloemorichaubeaucha.wix.com/archi#!recherches (Consulté le 19/11/17).
– Carles, José Luis. El paisaje sonoro, una herramienta interdisciplinar: análisis, creación y pedagogía con el sonido. I Encuentro Iberoamericano sobre Paisajes Sonoros. 12-15 Junio 2007, Madrid, España. Obtenu dans le lien:
https://cvc.cervantes.es/artes/paisajes_sonoros/p_sonoros01/carles/carles_01.htm (Consulté le 19/11/17).
– Carles, José Luis / Palmese, Cristina. Identidad sonora urbana. Obtenu dans le lien:
http://www.eumus.edu.uy/eme/ps/txt/carles.html (Consulté le 19/11/17).
– Cerdà, Josep. “Observatorio de la transformación urbana del sonido. La ciudad como texto, derivas, mapas y cartografía sonora”. Arte y políticas de identidad, vol 7 / Dic. 2012. Servicio de Publicaciones de la Universidad de Murcia, España. Obtenu dans le lien:
http://revistas.um.es/api/article/view/174011 (Consulté le 19/11/17).
– Chételat, Joël. “La figuration cartographique de l’espace sonore.” Images Re-vues [En ligne], 7 | 2009, document 8, mis en ligne le 21 avril 2011, consulté le 19 novembre 2017. URL: http://imagesrevues.revues.org/437 (Consulté le 19/11/17).
– Escoitar.org. Mapas Sonoros. Obtenu dans le lien:
https://issuu.com/escoitando/docs/mapas-sonoros (Consulté le 19/11/17).
– Frédéric Roulier. “Pour une géographie des milieux sonores”, Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Environnement, Nature, Paysage, document 71, mis en ligne le 21 janvier 1999, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/5034 ; DOI : 10.4000/cybergeo.5034. (Consulté le 19/11/17).
– Westerkamp, Hildegard. “Bauhaus y estudios sobre el paisaje sonoro – Explorando conexiones y diferencias”. Anthologie: Multisensuelles Design, ed. Peter Luckner, Hochschule für Kunst und Design, Halle, Alemania. 2002. Obtenu dans le lien:
https://www.eumus.edu.uy/eme/ps/txt/westerkamp.html (Consulté le 19/11/17).

Advertisements